Retour

Bertheas Florentin

  • FDS91
  • 2019-07-05

Bonjour,

Il y a 6 ans maintenant, nous nous avons choisi de quitter Paris pour élever notre fils qui venait de naître. Nous visions Draveil où ma compagne a grandi et où mes beaux-parents vivent. Et puis, nous avons eu un coup de cœur pour le quartier Caron malgré le bruit des avions qui survolent Villeneuve-le-Roi et celui des trains sous nos fenêtres… Après tout vivre à 20 mn de son travail à Paris à forcément un prix.
Nos familles, nos amis, nos collègues traversent la Seine pour travailler, faire des achats, prendre l’avion ou venir nous voir. Nous traversons pour aller les voir, pour nous promener au Port aux cerises, pour rentrer de vacances, pour aller à l’hopital de Villeneuve-St-Georges où ma fille est née.
Alors nous aussi, on veut bien d’un franchissement qui nous permettrait de profiter des infrastructures et du cadre de la rive droite (merci à la mairie de hyeres pour son accueil au jardin caillebotte hier)
Mais ce franchissement doit être un plus pour tout le monde et ne doit pas faire de victimes collatérales. Les mobilités actuelles le permettent dès lors que le département ne se limite pas à ce qu’il sait faire : des routes. Il faut être plus ambitieux et plus imaginatif, convaincre les partenaires institutionnels plutôt que sacrifier des habitants, salariés qui ont choisi de vivre au plus près de leur travail et en subissent déjà des contreparties. Il faut aussi être responsable et préserver des espaces verts précieux pour notre avenir commun.

Restez informés

Pour vous abonner à la newsletter, cliquez-ici

s’inscrire
description
description
description