Les contributions

200 contributions recueillies
Filtrer par
Facca Eliane
Innovation

j’ai oublié (dans le questionnaire en ligne): de quelle innovation parle-t-on ? je ne vois aucune innovation dans un projet de pont pour faire passer des voitures…!
Et je maintiens, sans être expert financier pour autant, que le coût annoncé est une blague, sans fondements technologiques.
Il conviendrait que nos élus, y compris au Conseil Régional, se posent les bonnes questions – y compris sur le défi des transports posé à une région densément peuplée, et des questions qui répondront au futur (la réalisation d’un projet de franchissement de Seine étant d’un ordre de grandeur supérieur à la décade…)

Contributeur anonyme
Performance environnementale

Je suis contre un nouveau pont!
Des contributions qui nous donnent leur trajet pour dire c’est bouché… D’accord et que se passera-t-il ensuite commme à chaque fois : A86 elargie a plusieurs reprises et que constate-t-on: une fluidité du traffic quelques mois puis de nouveaux des bouchons car le traffic se deplace sur cet axe!
Arretez de vous voiler la face, vous croyez arriver plus vite à votre travail et bien non, encore plus de bouchons, de pollution et de véhicules à venir.
C’est contre productif ! Mieux vaut mettre cet argent dans le développement des transports en commun, le développement de pistes cyclables sécurisées, de voie douces…
Arretons de promouvoir notre propre asphyxie !

Christophe HEBERT
Autre

Bonjour,

La question n’est plus de savoir si l’on doit faire un nouveau pont, mais dans combien de temps il sera réalisé?

Car nous sommes fatigués, des projets qui n’aboutissent pas (40 années de réflexion et d’études!!!!).

Et si le projet est validé, ne faite pas longuerie les riverains avec des travaux échelonnées sur X années (pour des raisons budgétaires à planifier ou bien une stratégie électorale!!!).

Alors, il est URGENT D’AGIR!!!

Contributeur anonyme
Performance environnementale

Le problème n’est pas La Route, c’est La Voiture.
Si l’Homme ne change pas rapidement ses habitudes quotidiennes, dans 80 ans l’espèce humaine sera en voie d’extinction selon F. Vargas (phrase exacte: « Ce système obsolète et mortifère nous a menés dans cet abîme qui menace l’humanité d’extinction d’ici 80 ans »).
Il est impensable de prévoir un projet qui va favoriser l’utilisation d’un véhicule par personne. Ce n’est ni écologique, ni économique (d’autant plus avec l’augmentation constante du coût du carburant).
La solution la plus rapide à mettre en place et la plus écologique est la mise en place de transports en commun efficaces (1 véhicule transportant plusieurs personnes, différentes lignes, fréquence suffisante).
Il est temps, M. et Mme les politiciens, de penser à l’échelle globale et non plus à l’échelle locale.
Ce projet est une hérésie environnementale.

Contributeur anonyme
Performance environnementale

Oui il y a des bouchons comme dans toute l’ile dd France et encore plus de ponts ou de routes n’est pas la solution.
Toutes ces voitures avec un seul conducteur, si chacun prenait 1 passager, 2 fois moins de traffic et 2 fous moins de bouchons!
On meurt chaque jour de la pollution ! Ca suffit!
Privilégions les déplacements non polluants: transports en commun, vélos…
Arrêtons ces projets dépassés et trouvons des solutions innovantes.

Contributeur anonyme
Multimodalité & efficacité

Totalement pour la construction de ce pont, il est évident et urgent de désaturer VSG, qui est un énorme point noir à traverser. La seule alternative acceptable aurait été de prolonger la 18 vers Vigneux ou VSG, mais ça risque de prendre un temps fou… Donc oui au pont, cessons de tergiverser et lançons enfin ces travaux tant attendus !

Contributeur anonyme
Autre

Il faut évidemment permettre aux habitants de la rive droite de la Seine de passer facilement, efficacement, sur la rive gauche, et réciproquement. Mais pourquoi perdre du temps avec un projet routier qui ne verra le jour, au mieux, que dans une quinzaine d’années, (voir plus si recours etc.) alors qu’aujourd’hui déjà les mobilités changent en raison des coûts et de la pollution générée par la voiture. D’ici plus de 15 ans les mobilités auront encore évolué et ce pont, nouveau-né, sera déjà dépassé de 30 ou 40 ans !

Un franchissement routier serait catastrophique écologiquement, déverser des milliers de tonnes de béton et de bitume sur des zones naturelles. De plus, cela créerait un appel d’air pour les voitures alors qu’aujourd’hui tout est mis en œuvre pour lutter contre la pollution. Tout ça dans une zone déjà saturée (A6 / N7), non seulement Villeneuve Saint Georges resterait saturé, tout comme Athis, mais on créerait encore plus de circulation.

Il faut donner des alternatives à ceux qui prennent leurs voitures, moins il y aura de voitures sur la route et plus ceux qui sont obligés de la prendre rouleront mieux. Ces alternatives existent, L’autopartage, L’amélioration des réseaux routiers existants, Un téléphérique (qui selon le directeur de l’aéroport d’Orly ne serait pas embêtant pour les avions) ou autre ? (Cf. projet de téléphérique entre Villeneuve Saint Georges et Créteil – 4,5 km de lignes aériennes qui permettraient de relier les 2 ville en 17 minutes, 132 millions d’€, 1.200 personnes par heure et 10.000 personnes / jour environ), Des combinaisons parking/ transports (avec de la place déjà existante rive droite et rive gauche pour accueillir ces parkings), Le vélopartage, Transports en commun, Circulations douces, Développement du covoiturage……

MEDAILLE MARTINE
Multimodalité & efficacité

Bonsoir, Je suis Brévannaise et je suis POUR la création d’un nouveau pont pour désenclaver le pont de Villeneuve st Georges !

Notre ville est complétement saturée car les essonniens rempruntent les axes du centre-ville et les quartiers pavillonnaires aux alentours, pour rejoindre l’A86 ou Créteil. Le matin il faut jusqu’à 30 mn voire 45 mn pour y arriver, pour une distance de 6 km !

La qualité de vie des habitants en Région Parisienne est devenue très très difficile, les temps de trajet domicile-travail ne fait qu’augmenter. Il est grand temps de faciliter les axes routiers entre les 2 rives. Évidemment, il faut réfléchir aux liaisons douces et développer les transports en commun pour préserver l’environnement.

Contributeur anonyme
Multimodalité & efficacité

un pont, peut-être! mais un viaduc, pourquoi? (problème d’égo?)
Un pont relie une rive à une autre, il n’est pas censé coupé un quartier du reste de la ville.
Pourquoi ne pas proposer un pont du type pont Charles de Gaulle (entre gare d’Austerlitz et gare de Lyon) qui est assez beau pour un pont récent et assez large pour y faire circuler voitures, cyclistes et piétons.
Mais cela ne résout pas les problèmes de pollution atmosphérique dues au gaz d’échappement des voitures.

Cressaut Claude
Performance environnementale

Pendant qu’à Paris, certains suppriment les voitures de ponts pour faire une allée verte (pont d’Iéna du Trocadéro jusqu’à l’Ecole militaire), il y en a qui en banlieue veulent des ponts pour augmenter les pollutions. Bravo Monsieur DUROVRAY.
Pourtant Madame la Maire de Paris n’est pas connue pour ses bonnes décisions au point de vue circulation dans Paris.
Demandez aux usagers (taxis, bus, livreurs et beaucoup d’autres).

A BON ENTENDEUR SALUT.

description
description
description